Clash et Bagarre Elie Semoun dans le Grand journal

Elie Semoun était l’invité d’Antoine de Caunes dans le Grand journal sur Canal +. L’humoriste a eu un clash étonnant avec le présentateur de l’émission puis s’en est pris à un spectateur en allant même se battre avec cette personne.
Cela ressemble à un joli coup monté car on a du mal à croire à cette bagarre.


Vous en voulez plus ?

Nous nous sommes lancé le défi d'offrir le meilleur des vidéos en ligne.
N'en loupez pas une miette, inscrivez-vous à notre newsletter !

Commentaires
Commentaires
  • leo Il y a 3 années

    La TV et internet se nourrissent mutuellement de nullités. Internet montre les « buzzs » de la télé et réciproquement. Comme ces émissions pourries qui diffusent des séquences d’autres émissions ou alors « le best of » de sa propre émission. Faire du caca en mangeant du caca n’est vraiment pas très nourrissant !

    Répondre
  • serge Il y a 3 années

    La question n’est pas de se demander si c’est vrai ou faux. Se poser se genre de question est stupide. Ce genre de « non sens » nous rappelle que la télévision est faite de rien, juste des petits pixels sur un écran. Sauf si les producteurs d’émissions y mettent du sens (sémantique) ou de la forme (artistique). On constate de plus en plus qu’il ne reste ni l’un ni l’autre. La bonne réponse à tous ces FAKE-BUZZ-CLASH bidons c’est d’aller dans la rue et de s’affirmer humains, de faire une putain de révolution culturelle et sociale. Que les pouvoirs politiques et pseudo-culturels arrêtent de prendre les gens pour des cons ! Indignez-vous, révoltez-vous ! Ne sombrons pas dans le vide, le néant en entrainant avec nous nos enfants et notre planète ! Il faut stopper ce vide qui tel un trou noir englouti la vraie matière ! C’est essentiel !

    Répondre
  • serge Il y a 3 années

    La télévision aujourd’hui sombre dans la médiocrité de manière volontaire pour justifier la médiocrité de nos sociétés. On essaye de créer quelque chose, un évènement, une idée, une valeur à base de rien, du vide, nada. Tout comme certains créent des richesses juste avec le vide de l’argent.
    Prochaines étapes si on ne fait rien : le cinéma, la culture, la littérature, l’éducation, la politique, les civilisations, le monde entier. Finalement on se rend compte que ce cauchemar a déjà commencé…..réagissons enfin !

    Répondre
  • Pat Il y a 3 années

    bidon,cela fait pitié !

    Répondre
  • tommason Il y a 3 années

    C pa avec sa ke le grand journal va faire plus d’audience ke tpmp

    Répondre
  • ben Il y a 3 années

    pour un Humoriste de cette classe, monter une fausse parodie, avec la complicité de Canal +, Antoine de Caunes et bien-sur tout ce qui sont autour de la Table, et de l’Emission, nous montre que ce comique d’Elie Semoun, n’a plus rien d’un comique et plus de place dans les Zéniths.Dois ce recycler.

    Répondre
  • fanfan Il y a 3 années

    Blague ou pas c est nul
    Ou j ai pas d humour

    Répondre
  • Wechbek Il y a 3 années

    Ridicule !!! Faut voir la fin de l’émission pour comprendre la supercherie … Effectivement mal joué !

    Répondre
  • Jean Il y a 3 années

    Si c’était un fake le gars serait pas venu s’excuser après… Et en plus on voit bien que De Caunes, lorsque l’humoriste qui passait après est revenu sur l’évènement, lui a dit : « c’est bon, enchaîne », d’un air gêné…

    Répondre
  • oli Il y a 3 années

    C’est faux! on voit le tapis noir lorsque le comédien et Elie tombent!

    Répondre
  • maxime Il y a 3 années

    Le buzz le plus nul de l’histoire de la tv… vu et revu… et surtout mal joué… autant pas l’un que par l’autre

    Répondre
  • oh mon dieu Il y a 3 années

    « j’ai perdu ma mère j’ai perdu mon père j’en ai pas fait un bouquin », mon dieu mais quel manque de respect, j’ai rarement vu un présentateur aussi odieux…

    Répondre
  • Yosuke Il y a 3 années

    Fake, le mec du public est le comédien? Bruno Gouery, vu notamment dans le rôle de Romaric Groslay dans Doc Martin sur TF1

    Répondre
  • ERIC Il y a 3 années

    Je comprends pourquoi j’ai jamais aimé Elie Semoun

    Répondre