Une femme tricote avec son vagin

L’Australienne Casey Jenkins ne fait pas les choses comme les autres. Cette féministe a tricoté avec son vagin une écharpe pendant 28 jours. Afin de sensibiliser l’opinion publique sur la misogynie du gouvernement Australien. Ce nouveau phénomène est appelé le Vaginal knitting en anglais ou tricot vaginal en Français. Casey Jenkins est une artiste qui se sert de son vagin comme d’un support dans lequel elle insère la laine. Puis tricote à partir du fil de laine qui sort de sa vulve. Et cela même en période de règles.


Vous en voulez plus ?

Nous nous sommes lancé le défi d'offrir le meilleur des vidéos en ligne.
N'en loupez pas une miette, inscrivez-vous à notre newsletter !

Commentaires
Commentaires